L’âme du grand Jacques…

Jo et Bibi

  C'est une belle histoire Auvergnate entre un homme et un mouflon qui a faillit finir de façon tragique. Mais je vous en dis pas trop vous découvrirez la suite dans Auvergniouze.

Brel

  Et pour la suite, si je vous dis dans la ligné du premier article.

 

Y en a qui ont le coeur si large
Qu'on n'en voit que la moitié

 

  Vous pensez à la chanson de Brel « Les cœurs tendres » BO du film « Un idiot à Paris » mais en fait c'est juste pour vous mettre sur la piste d'un autre Brel que je vous laisse découvrir dans Le Phonographe.

 

Bonne journée

Écrire commentaire

Commentaires : 0