Goodbye

Deezer chronique d'une mort annoncée.

Death Deezer

  Deezer ça sent le sapin disait mon ami Chinois en mars. En voulant pousser le bouchon un peu plus loin en novembre ce fût les versions payantes de Deezer qui firent leurs apparitions. Le bilan est catastrophique le site avait pour objectif 100 000 abonnés payants pour la fin 2010 et actuellement il est a 10000 pour le compte de base à 4 €/mois et 4000 pour la version top qualité. Le site se maintient la tête hors de l'eau avec la pub qui rapporte 700 000 €/mois pour 6 maillons visiteurs/mois mais cela ne suffit à calmer les appétits des investisseurs. Même si les chiffres paraissent impressionnant un grande partie du chiffre d'affaire repart dans les poches des ayant droits par le biais de majors avec qui Deezer est en contrat. Si les majors peuvent se frotter les mains en démontrant ainsi que la musique sur le web n'est pas viable la réalité risque de les décevoir, car la fermeture du site pourrait donner un coup de fouet aux solutions illégales pour se procurer de musique. La nouvelle doit aussi perturber le ministère de la culture qui justifiait HADOPI en ventant les mérites du site. 
Pour en savoir + electronlibre.info et une analyse plus compléte sur la gestion et le marketing de Deeser sur Capital.fr

 

  En attendant l'enterrement vous pouvez télécharger le fond d'écran de Death la version post mortem de Deezer qui est dans les Produits dérivés du Geckool

Marche funébre pour une marionnette.

  Pour accompagner Deezer dans son agoni rien de tel qu'une vidéo d'animation avec pour thématique musicale "la marche funèbre pour une marionnette" de Gounod qui à aussi servit de générique à la série télé Alfred Hitchcock présente à voir dans la Salle de Projection.

 

  Au passage La Salle de projection a subit un petit rangement avec la rubrique Parodies qui se retrouve scinder en deux : Parodies 1 et Parodies 2

Burn's Night ce n'est qu'un au revoir...

Burns Night

 J'étais invité à une petite soirée chez des amis et à la fin une des convives a chanté "Auld Lang Syne" en Scottish une chanson qui est au répertoire de la "Burn's Night", la fête commémorant la naissance du poète Ecossais Robert Burns le 25 Janvier 1759. En Ecosse cette fête est très répandue et se déroule de façon très rituelle. Merci à Sophie pour son interprétation et j'en profite pour saluer mon ami Robbie Burns (la copie de celui-ci-dessus et qui est vraiment Ecossais). Si vous souhaitez découvrir l'Ecosse rendez-vous sur www.sejour-ecosse.com ce site vous donnera un aperçu de ce magnifique pays (L'Ecosse est sublime et les Ecossais sont des gents adorables).

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    margueriteau100talents (mardi, 26 janvier 2010 06:33)

    Tout cela mérite un bonjour tristesse en english version
    http://www.youtube.com/watch?v=kjNkrlLiJQg
    Biz
    Sylvie

  • #2

    geckool (jeudi, 28 janvier 2010 10:31)

    Merci et ne soyons pas triste
    @+