La Composition

La composition des sodas au Cola

Sommaire

Avertissement

  A travers cette rubrique vous retrouverez les principaux ingrédients rentrant dans la composition des sodas au cola. N'étant pas chimiste j'ai fais une synthèse des différents articles trouvés sur le net. Le but n'étant pas de piller des sites en bas de page laisse un lien vers tous les sites auquel je me réfère. Si toutefois vous étiez l'auteur d'un de ses articles et que la présence d'un extrait ou passage vous occasionnes un quelconque dommage n'hésitez pas à me contacter je supprimerais la passage litigieux.

Introduction

Pub Coca Cola

  La formule des sodas au cola suscite bien des phantasmes qui ont pour origine la plus connue des boissons de ce type Coca Cola. Actuellement chaque fabricant par effet marketing se targue d'avoir sa propre formule secrète. Dans les années 1880 le pharmacien John Pemberton crée une boisson alcoolisée à base de coca, de noix de kola et de damiana, qu'il appel French Wine Coca en s'inspirant de la formule d'un chimiste français du nom de Mariani. En 1885 Atlanta devient une ville sans alcool Pemberton transforme sa recette en supprimant donc l'alcool mais en conservant la coca. Le nom de Coca Cola viendrait de la Coca + la noix de Kola, en 1903 la quantité de coca a était réduite suite à de nombreuses intoxications. Et aurait totalement disparue en 1929. Ce qui est contesté par certaines sources disant que l'on trouve encore des traces de coca de nos jours. Coca Cola France va même jusqu'à mettre en doute la présence de coca dans la formule originale. Cette formule est tombée dans le domaine public mais de part sa composition elle est interdite de fabrication. La formule actuelle est protégée par un brevet. Cependant la chimie permet de retrouver les ingrédients entrant dans la composition. Ce que l'on ne sait pas se sont le procédés de fabrications et le détails sur les quantités des ingrédients. La légende actuel prétend que la formule actuelle est connue que de rares initiés elle serait enfermée dans un coffre de la banque SunTrust Bank, actionnaire historique de la marque. Les concurrents de Coca utilisent des produits similaires en s'approchant plus ou moins du goût de Coca. Certains Cola régionaux emplois des produits locaux, par exemple : la gentiane pour L'Auvergnat Cola et le Bougnat Cola... Les étiquettes restent très vagues dans la composition du produit notamment le détail des extraits végétaux et la présence de gomme arabique.

  Je vous laisse découvrir les produits qui vous permettront peut-être de réaliser votre propre cola...

 

The Geckool

Une synthèse de la composition

Type Nom N°CEE Etiquettage

Présence

systématique

Eau gazéifié
Eau gazéifié
OUI OUI
Colorants Sucre colorant caramel
E150D OUI OUI
Acidifiants Acide citrique E330 OUI OUI
Acidifiants Acide phosphorique E338 OUI OUI
Antioxydants Acide ascorbic E300 OUI ?
Émulsifiants Gomme arabique E414 NON ?
extraits végétaux, arômes naturels Caféine   OUI OUI
extraits végétaux, arômes naturels Noix de Kola ou Cola   NON ?
extraits végétaux, arômes naturels Coca ou cocaïne   NON Normalement interdit ?
extraits végétaux, arômes naturels vanille naturelle, vanilline   NON ?
 extraits végétaux, arômes naturels Essence de CITRON    NON  ?
 extraits végétaux, arômes naturels

Limette

Citron Vert

   NON Corsica Cola
 extraits végétaux, arômes naturels Essence d'ORANGE NON ?
extraits végétaux, arômes naturels Gentiane OUI Auvergnat Colat, Bougnat Cola
extraits végétaux, arômes naturels Cannelle NON Corsica Cola
extraits végétaux, arômes naturels Gigembre NON Corsica Cola
extraits végétaux, arômes naturels Girofle NON Corsica Cola

Composition en détail

Eau gazéifiée

Bulles

  L'eau gazeuse, eau acidule, eau effervescente, eau pétillante ou encore eau gazéifiée, est une eau dans laquelle un ou plusieurs gaz se trouvent dissous par une action naturelle (l'eau se charge en gaz carbonique lors de sa remontée vers la source) ou artificielle (par ajout en pharmacie, en usine ou à domicile de dioxyde de carbone ou de produits créant l'acide carbonique). Naturelle ou artificiellement fabriquée chez soi ou en usine, elle présente un intérêt social et de santé. (Source wikipedia.org)

Colorants

   Les colorants permettent de renforcer la couleur d'origine de l'aliment, ou de lui en conférer une autre. En ce sens, ils ne donnent qu'une dimension esthétique à l'objet alimentaire, répondant ainsi au désir inconscient du consommateur d'avoir quelquechose de joli dans son assiette. Ils satisfont donc pleinement le vieil adage : ce qui est beau est bon. (Source science-citoyen.u-strasbg.fr)

E150d sucre colorant caramel

Caramel

Type : Colorant.
N°CEE : E150d.
Nom : Caramel au sulfite d'ammonium ou Caramel IV - procédé au sulfite ammoniacal

Origine: Couleur composée de mélanges de marron, fabriquée par le chauffage à sec du sucre en présence d'alkali, d'ammonia, de sulphite ou en associations.
Couleur : Brun.
Caractéristiques : Synthétisé à partir de sucre et sulfite d'ammonium.
Où le trouve t-on ? : Dans de nombreux aliments.


Régimes spéciaux:

  • Musulman:Cet additif est halal
  • Végétarien: Cet additif n'est pas fait à partir d'animaux (ni de leur lait ou oeufs)
  • Juif: Cet additif est casher

Profil toxicologique : Provoque des crampes à forte dose chez les animaux.

Effets secondaires :Des effets secondaires se sont manifestés après l'utilisation de E150c et E150d, ou des problèmes intestinaux se sont probablement présentés après ingestion de grandes quantités. A cause de la nature complexe du mélange, les tests toxicologiques sont encore en œuvre.

Acidifiants

  Les acidifiants sont des additifs qui augmentent l'acidité des denrées. Cette acidité s'exprime au niveau gustatif, mais également au niveau chimique. (Source: science-citoyen.u-strasbg.fr)

E330 Acide Citrique

Type : Acidifiant.
N°CEE : E 330.
Nom : Acide citrique.
Utilisé en tant que: Régulateur de l'acidité, Antioxydant, Séquestrant.
Caractéristiques : Substance chimique. Peut être produite par génie génétique.
Est il synthétique ou naturel?
www.food-info.net/fr Cet additif est d'origine végétale. Acide extrait du citron, des groseilles, et de divers autres fruits.
Où le trouve t-on ? : Dans de nombreux aliments (bonbons, fromages, gelées, boissons gazeuses...)


Régimes spéciaux:

  • Musulman: Cet additif est halal
  • Végétarien:Cet additif n'est pas fait à partir d'animaux (ni de leur lait ou oeufs)
  • Juif:Cet additif est casher

Profil toxicologique : Provoque des allergies cutanées à forte dose.

A haute dose ou en cas de sensibilité, peut attaquer l'émail des dents, peut irriter la langue.

E338, acide phosphorique, acide orthophosphorique

Acide phosphorique

Type : Acidifiant.
N°CEE : E 338.
Nom : Acide orthophosphorique. acide phosphorique.
Utilisé en tant que:

  • Régulateur de l'acidité(Additif alimentaire qui contrôle l'acidité ou l'alcalinité d'une denrée alimentaire )
  • Antioxydant synergiste(Additif alimentaire qui prolonge la durée de conservation des aliments en les protégeant contre les altérations dues à l'action de l'oxygène.),
  • Séquestrant(Additif alimentaire limitant la disponibilité des cations ). 338

Caractéristiques : Substance d'origine naturelle.

Origine: Constituant normal de plusieurs fruits et légumes. Commercialement fabriqué à partir du phosphate trouvé aux Etats-Unis.
Où le trouve t-on ? : Dans de nombreux aliments (boissons gazeuses, fromages, jambons et charcuteries)

 

Régimes spéciaux:

  • Musulman : Cet additif est halal
  • Végétarien : Cet additif n'est pas fait à partir d'animaux (ni de leur lait ou oeufs)
  • Juif : Cet additif est casher

Profil toxicologique : Provoque à forte dose un dérèglement de la digestion.


Pourquoi y a t il de l'acide phosphorique dans le Coca-Cola?

 

  L'acide phosphorique est employé comme agent acidifiant. Le Coca-Cola est une boisson très acide, plus acide que les produits bien connus, tel que le jus de citron ou le vinaigre. Cependant, son acidité est masquée par sa teneur en sucre et édulcorants ; le goût sucré masque le goût acide ! Les citrons contiennent beaucoup moins de sucre et de ce fait, possède un goût plus acide. L'acidité est également responsable de l'effet antirouille du Coca. L'emploi de l'acide phosphorique n'est pas clair car la plupart des recettes sont encore secrètes. En raison de l'acidité, les conditions de croissance ne sont pas réunies pour les microorganismes tels que les champignons et les bactéries ; l'acide agit donc également en tant qu'inhibiteur de croissance. L'acide est également considéré comme un goût agréable et rafraîchissant. D'autres acides peuvent provoquer la même sensation ; cependant, l'utilisation répandue de l'acide phosphorique est probablement dû à son faible coût et sa disponibilité au moment où cette boisson a été développée (au 19ème siècle).

Antioxydants

  Un antioxydant est une substance qui contrecarre les effets négatifs de l'oxygène.

  Les antioxydants empêchent l'oxydation des différents composants alimentaires. Cette oxydation peut par exemple se traduire par l'apparition d'une couleur brune indésirable et/ou par le développement de mauvaises odeurs et de mauvais goûts connus sous le nom de rancidité. Les antioxydants sont des substances qui réagissent avec l'oxygène et contrecarrent ainsi ces effets négatifs. Il s'agit par exemple de la vitamine C (E300) et la vitamine E (E308). (Source: food-info.net)

 

E300 Acide ascorbique

Acide Ascorbique

Type : Antioxydant.
N°CEE : E 300.
Nom : Acide ascorbique.
Description de l'additif E300 :
Il s'agit de la Vitamine C. Il se présente sous forme de solide cristallin inodore, blanc ou légèrement jaunâtre.
Origine:
Acide qui se trouve naturellement dans la plupart des fruits et légumes. Commercialement synthétisé par la fermentation bactérienne du glucose, suivie par une oxydation chimique.
Fonction et caractéristiques :
L'acide ascorbique est la vitamine C ; cependant, il ne peut pas être ajouté en tant que supplément vitaminique quand il est étiqueté E300. Quand il est ajouté aux aliments, il fonctionne comme un antioxydant et rehausseur de goût dans le pain.
Caractéristiques : Synthétisé chimiquement. Peut s'obtenir par génie génétique.
Où le trouve t-on ? : Dans de nombreux aliments (farine, beurre, sauces, charcuteries, conserves).

 

Régimes spéciaux:

 

  • Musulman : Cet additif est halal
  • Végétarien : Cet additif n'est pas fait à partir d'animaux (ni de leur lait ou oeufs)
  • Juif : Cet additif est casher

Profil toxicologique : inoffensif. Pris à hautes doses (plus d'un gramme/jour) peut toutefois causer de graves problèmes aux malades souffrant des reins. Il est déconseillé de la prendre passé 16h (difficultés d'endormissement possibles, en raison de son effet stimulant)

Émulsifiants.

  Les émulsifiants n'apparaissent pas sur l'étiquette des boissons au cola. Pour info Coca Cola est le plus grand consommateur de gomme Arabique.

E414 Gomme arabique. Gomme d'accacia

Gomme Arabique

Type : Emulsifiant
Utilisé en tant que: Épaississant, Stabilisant, Émulsifiant.
N°CEE : E 414.
Nom : Gomme arabique.
Description de l'additif E414 (Gomme arabique) :
Résine translucide légèrement rosée et visqueuse qui suite du tronc de certains acacias (acacia sénégal), récoltée en Arabie (80% provient du Soudan).

Se présente sous forme de larmes blanche à rose pale de taille variable ou sous forme de fragement anguleux. On la trouve egalement sous forme de flocons, de granules, de poudre, de couleur blanche à jaunatre.
Où le trouve t-on ? : Dans les vins et les boissons.


Régimes spéciaux:

 

  • Musulman: Cet additif est halal
  • Végétarien : Cet additif n'est pas fait à partir d'animaux (ni de leur lait ou oeufs)
  • Juif : Cet additif est casher

Profil toxicologique : Peut provoquer des allergies chez les personnes hypersensibles.

Extraits végétaux ou arômes naturels

  L'appellation « Extraits Végétaux ou Aromes naturels » renferme pas mal de chose et peut cacher des produits de synthèse comme la Vanilline qui peut être reproduite parfaitement de façon industrielle.

  Les étiquettes sont très vagues et n'indique pas en détail les produits naturel. Mise à part la caféine nous n'avons donc pas plus de renseignement sur les autres produits.

  La présence de coca est interdite mais il y a des doutes sur son utilisation par Coca Cola.

  La gentiane est une spécificité locale qui est mentionnée sur les étiquettes. On peut trouver d'autres extraits végétaux:

Noix de muscade,
Lavande,
canelle...

Le goût que la plupart des gens identifie comme du Cola est dû à la vanille et de la canelle.

Caféine

Café

  La caféine avec la théophylline sont des substances appartenant à la famille des méthylxanthines. La caféine est essentiellement connue pour ses propriétés éveillantes qui se manifestent par un blocage des récepteurs de l'adénosine, neurotransmetteur inhibiteur. Elle est largement consommée dans le monde sous forme de café, de thé, de chocolat ou de cola. (Source ura1195-6.univ-lyon1.fr)

Noix de Kola ou Cola

Noix de cola

  La noix de Kola est la graine d'un arbre de 6 mètres, qui pousse en Afrique, en Jamaïque et au Brésil.
  La noix de Kola était un ingrédient du Coca-cola après que la cocaïne soit devenue illégale. C'est un secret si elle est encore dans Coca-cola aujourd'hui, mais en tout cas elle est encore dans Pepsi Cola.
  La noix de kola est utilisée notamment pour ses propriétés stimulantes mais possède aussi des propriétés antidépressives. Elle est réputée pour faciliter la digestion. En Jamaïque et au Brésil la noix de Kola est considérée comme un aphrodisiaques. On utilise notamment l'espèce Cola acuminata et Cola nitida. Elle possède un goût amer du fait de sa forte teneur en xanthines (surtout la caféine et aussi de la kolatine et de la kolatéine qui adoucissent l'action de la caféine). A cause de la plus grande dépense énergétique, la noix de cola s'utilise aussi comme produit d'amaigrissement. (Sources wikipedia.org et azarius.fr)

Coca ou cocaïne

Plant de Coca

  Derrière l'appellation Extrait végétaux se cache peut-être un élément dans la composition du Coca Cola qui a fait sa légende. C'est la coca ou son extrait la cocaïne. A l'origine l'inventeur du Coca Cola, le pharmacien d'Atlanta John Pemberton en 1886 fit une boisson à base de feuille de coca et de noix de kola d'où le nom de Coca Cola. Durant les années 1890 de nombreux morts par overdose furent imputés à Coca (cyberpharmacie.free.fr) se qui valut une diminution de la quantité de coca dans la boisson, mais ce n'est qu'en 1929 qu'elle disparaîtra totalement de Coca Cola (wikipedia.org) Du moins officiellement certaines source affirme que c'est la caféine qui la remplace, d'autres prétendent que la coca est toujours présente mais enlever de toute trace de cocaïne (esj-lille.fr) et enfin d'autres sources tendent à démontrer que La compagnie Coca Cola importerait toujours de la coca (Bolivie 2002, 60 tonnes oxfamsol.be)

 

  La coca est une plante d'Amérique du Sud de la famille des Érythroxylacées. Elle joue un rôle important dans la culture andine, à travers ses utilisations rituelles ou médicinales. La cocaïne est extraite de ses feuilles. Les dictionnaires sont partagés sur le genre du nom de l'arbuste mais s'entendent pour dénommer « la » coca la substance à mâcher qu'il fournit. Elle est appelée mama inala en langue Quechua.

L'extrait de coca est appelée cocaïne. La cocaïne est un produit stupéfiant. (Wikipédia.org)

vanille naturelle, vanilline

Vanille

Vanille

  La vanille est une épice constituée par le fruit de certaines orchidées lianescentes tropicales d'origine mésoaméricaine du genre Vanilla, principalement de l'espèce Vanilla planifolia.
  Vanilla pompona est également susceptible de produire de la vanille, son fruit court lui valant aussi l'appellation de vanillon. Quant à Vanilla tahitensis, la vanille de Tahiti, les qualités agronomiques et aromatiques particulières de ce cultivar de Vanilla planifolia l'ont fait longtemps considérer comme une espèce distincte.
  Les plantes qui produisent la vanille portent elles-mêmes le nom de vanille, ou parfois de vanillier. Ce sont les seules orchidées cultivées pour des raisons autres qu'ornementales.
  La culture et la préparation de la vanille nécessitent, pour obtenir une épice richement aromatique, des soins longs et attentifs. Cela en fait, rapporté au poids, l'un des produits agricoles les plus chers au monde.  Il se présente sous la forme de bâtonnets noirs et luisants, communément appelés « gousses de vanille ». Botaniquement, il s'agit cependant de capsules.
Préparation:
  La transformation de fruits parfaitement inodores en une épice moelleuse et agréablement parfumée nécessite une préparation minutieuse et méthodique dont les principes ont été développés au Mexique de longue date. La méthode la plus simple, dite préparation directe, consiste à laisser mûrir la gousse en alternant les expositions à l'ombre et au soleil, mais les résultats sont médiocres. On lui préfère donc la préparation indirecte commençant par un choc brutal qui "tue" la gousse, suivi d'une série d'opérations de transformation, de séchage et de tri qui durent près de dix mois avant d'aboutir au produit fini du bâton de vanille commercialisable.
  Pour tuer la gousse, on peut pratiquer un passage au four, au froid, aux rayons infrarouges, à l'alcool, etc. Mais le moyen aujourd'hui le plus couramment employé est un bain d'eau chaude. C'est ainsi que débute le procédé élaboré en 1851 par le Réunionnais Ernest Loupy à partir des connaissances mexicaines et largement vulgarisé par David de Floris.

Les étapes en sont les suivantes :

  • échaudage : des paniers d'osier emplis de gousses vertes de vanille (jusqu'à 30 kg par panier) sont plongés pendant trois minutes dans une eau portée à 63°C ;
  • étuvage : les gousses sont aussitôt placées entre des couvertures de laine dans de grandes caisses pendant douze à quatorze heures ; ainsi maintenues au chaud, elles perdent leur eau, évoluent enzymatiquement et acquièrent leur belle couleur d'un noir chocolaté ;
  • Séchage: séchage : pendant deux à six semaines, selon son niveau de qualité potentielle, la vanille est séchée quelques heures par jour d'abord au four (65°C) sur des claies, puis au soleil, et enfin à l'ombre pour la meilleure qualité.
  • mise en malles : l'affinage se fait pendant huit mois dans le long secret de malles en bois habillées de papier sulfurisé ; c'est durant cette période que l'arôme se développe ; les malles sont régulièrement visitées pour retirer d'éventuelles gousses moisies qui contamineraient les autres,
  • calibrage : les gousses sont triées selon leur longueur, les plus longues sont les plus prestigieuses,
  • conditionnement : traditionnellement, les gousses de même longueur sont bottelées, sinon elles sont ensachées.

 

Vanilline

Formule chimique de la vanilline:
  La vanille naturelle développe un parfum complexe formé de plusieurs centaines de composés aromatiques différents. Parmi ceux-ci, c'est cependant la molécule de vanilline (4-hydroxy-3-methoxybenzaldéhyde) qui forme et caractérise de manière dominante l'arôme de la vanille.
  Le profil aromatique dépend des conditions de culture et de préparation mais aussi des variétés ou des espèces utilisées. Le vanillon et la vanille de Tahiti ont des teneurs en vanilline relativement faibles. Cependant, le vanillon dégage une forte odeur de coumarine. Quant à la vanille de Tahiti, riche en composés divers, elle bénéficie de la réputation d'une qualité supérieure à la vanille planifolia

  La vanilline est un aldéhyde aromatique naturel qui se développe dans les gousses de vanille lors de la préparation de celles-ci comme épice.
Origine:
  La vanilline est parmi les composants multiples de l'arôme naturel de la vanille, le plus important et le plus caractéristique. Elle correspond à 2 % de la masse de la gousse. La gousse pesant autour des trois grammes ne contient donc que 0,06 grammes. Elle a été extraite pour la première fois à l'état pur par le chimiste Vée. Il procéda par épuisement des gousses de vanille dans l'éther, puis après évaporation de l'éther, il épuisa de nouveau le résidu par le bisulfite de sodium. Cette solution est ensuite décomposé par de l'acide sulfurique, épuisée par l'éther; la vanilline se cristallise par évaporation de ce dernier.
Odeur :
  La vanilline a une odeur similaire à la vanille avec un goût sucré. Son intensité aromatique est cependant de 2 à 4 fois moins puissant que celui de l'éthylvanilline.
Chimie: 
  La molécule est un aldéhyde aromatique, d'où ses autres appellations de vanillaldéhyde ou aldéhyde vanillique. En solution en présence de fer et d'autre composé alcalin, l'aldéhyde développe une couleur rouge et perd son pouvoir odorant.
L'éthylvanilline
  L'éthylvanilline est dérivée de la vanilline (4-hydroxy-3-éthoxybenzaldéhyde) a un pouvoir aromatique beaucoup plus intense grâce à la subtitution d'un groupement méthyle (-CH3) sur la liaison éther par un groupement éthyle (-CH2-CH3).
Sa masse moléculaire est de 166,189 g⋅mol et sa formule est C9H10O3.
  Le premier chimiste a avoir synthétisé la vanilline est Wilhelm Haarmann en collaboration avec Ferdinand Tiemann
Production
  La vanilline peut être fabriquée à faible coût par divers procédés, alors que la vanille est très chère à produire et à préparer. C'est ainsi que la production industrielle de la vanilline et son utilisation dans l'alimentation et les parfums sont devenues bien plus importantes que la production et l'usage de la vanille naturelle.
À titre indicatif, un kilo de gousses de vanille entière vaut environ 1 000 euros quand un kilo de gousses de vanille en poudre vaut dans les 400 euros et qu'un kilo d'arôme artificiel de vanille liquide coûte environ 45 euros.
Différences avec la vanille:
  La molécule de vanilline issue de la gousse de vanille est exactement la même molécule que celle fabriquée industriellement.
La différence de qualité provient de la complexité et de la richesse de l'arôme naturel de vanille qui contient de nombreux autres composants, alors que la vanilline obtenue par synthèse est chimiquement pure. Les procédés de biogenèse aboutissent en revanche à la formation d'un arôme complexe, et non à un produit chimiquement pur.
Production mondiale:
  La vanilline est l'arôme le plus fabriqué dans le monde, devançant de loin le chocolat et le café.

Agrumes

Citron

Essence de CITRON

(Citrus limonum)

PARTIE(S) UTILISÉE(S) : Zestes
MÉTHODE D'EXTRACTION : Expression
PRINCIPAUX CONSTITUANTS : Monoterpènes : limonène, α et γ-terpinènes, paracymène, α et β-phellandrènes, terpinolène. Sesquiterpènes : β-bisabolène. Alcools aliph. : hexanol, octanol, nonanol, décanol 3- hexène-1-ol, n-heptanol. Aldéhydes : hexanal, heptanal, octanal, nonanal, géranial.
Coumarines et furocoumarines : scopolétine, ombelliférone, bergamottine, bergaptole, bergaptène, citroptène,
8-géranoxy-psoralène, 5-géranoxy-8-méthoxypsoralène.
HISTORIQUE ET ORIGINE :
  De la famille des Rutacées, le citron serait originaire de l'Inde. Il est cultivé dans le Midi de l'Europe, surtout en Espagne et au Portugal, mais aussi dans toutes les régions méditerranéennes. C'est la pulpe du citron qui sert à préparer l'acide citrique. Les fruits verts fournissent plus d'essence que les citrons mûrs. Il faut environ 3000 citrons pour obtenir 1 kg

Orange

Essence d'ORANGE

(Citrus sinensis L.)


PARTIE(S) UTILISÉE(S) : Zestes
MÉTHODE D'EXTRACTION : Expression

PRINCIPAUX CONSTITUANTS : Monoterpènes : limonène
Alcools monoterpéniques : linalol, α-terpinéol, cis et trans carvéol, géraniol.
Aldéhydes : n-octanal, n-décanal, citronnellal.
Cétones : carvone, α-ionone.
Coumarines et furocoumarines : auraptène, bergaptole, iso-impératorine.
HISTORIQUE ET ORIGINE :

De la famille des Rutacées, l'orange douce est originaire de Méditerranée et des régions tropicales. Le berceau de cet oranger se situe entre l'Himalaya et la Chine du Sud. Ce sont les Portugais qui le rapportèrent vers l'an 1400, bien après le voyage en Chine de Marco Polo (1287). Depuis, sa culture s'est considérablement répandue dans maints pays (Espagne, Côte d'ivoire, Brésil, Mexique, Italie...)

(Source www.huiles-essentielles-vegetales.com)

Gentiane

Gentiane jaune

Gentiane est le nom commun d'espèces appartenant aux genres Gentiana, Gentianella ou Gentianopsis, de la famille des Gentianaceae (Gentianacées). Les gentianes appartiennent avant tout au monde sauvage, mais certaines espèces sont cultivées pour leurs fleurs en forme de trompette qui sont le plus souvent d'une couleur bleue inimitable. D'autres espèces de plus grande taille ont des fleurs de couleur jaune.
Certaines espèces ont des propriétés médicinales, par exemple les racines de la grande gentiane (Gentiana lutea), macérées et/ou distillées, sont utilisées dans la fabrication de liqueurs ou d'apéritifs, comme par exemple la « Suze », l'« Avèze », la « Salers », le « Bonal », le « Picon », la « Fourche du Diable », en France. En Suisse, elle est présente dans l'apéritif Les Diablerets ou dans l'Appenzeller Alpenbitter.
Les racines sont également employées pour la préparation d'eaux-de-vie en France(Distillerie Michel) en Suisse (Distillerie Bonny du Risoux aux Charbonnières près du Lac de Joux), en Allemagne (Distillerie Grassl),en Italie (Distillerie Boroni)et en Autriche.
L'Antidote, une bière ambrée (châtaigne et gentiane).
À la Fût, une micro-brasserie québécoise, a présenté une bière sans houblon, aromatisée à la gentiane, lors de la 15e édition du Mondial de la Bière de Montréal en 2008.
Ainsi que le tout récent Auvergnat Cola et Bougnat Cola qui contiennent dans leur formule de la gentiane. (Source wikipedia.org)

Autres extraits végétaux

Noix de muscade,
Lavande

canelle

Liens