Le petit Nicolas.

Le petit Nicolas à Berlin.

Sarko mur de Berlin

ou

Comment j'ai cassé le mur en 1989.

 

  Sur la page Facebook de notre petit Nicolas on peut lire cette histoire.

 

 "Souvenirs de la chute du Mur de Berlin, le 9 novembre 1989.
J'étais alors secrétaire général adjoint du RPR. Le 9 novembre au matin, nous nous intéressons aux informations qui arrivent de Berlin, et semblent annoncer du changement dans la capitale divisée de l'Allemagne. Nous décidons de quitter Paris avec Alain Juppé pour participer à l'événement qui se profile. Arrivés à Berlin ouest, nous filons vers la porte de Brandebourg où une foule enthousiaste s'est déjà amassée à l'annonce de l'ouverture probable du mur. Là, par le plus grand des hasards, nous croisons un jeune élu français que nous connaissions, à l'époque spécialiste des questions de défense : François Fillon. Nous filons ensuite vers Check Point Charlie pour passer du côté est de la ville, et enfin confronter ce mur dans lequel nous avons pu donner quelques coups de pioche. Autour de nous, des familles se rassemblaient pour abattre le béton. Certaines venaient nous parler pour nous expliquer leurs sentiments, leurs ambitions nouvelles, et partager leurs émotions après des décennies de séparation. La nuit s'est poursuivie dans l'enthousiasme général : les retrouvailles du peuple allemand sonnaient la fin de la guerre froide et le début d'une période de grande liberté en Europe.
C'est cette liberté que nous défendons toujours avec l'Europe, et que nous fêtons 20 ans après."

 

  Or Alain Aufrey, journaliste à Libération sur son Blog met en doute ce beau conte de bientôt Noël...


  Apparemment le 9 Novembre 1989 au matin personne ne pouvait prédire la chute du mur pour le soir même. Certain témoins disent que la destruction du mur aurait débutée dans la journée du 10 Novembre. La rencontre avec Fillon est là aussi énorme...

 

  Je propose donc au blogueur de l'Elysée une version plus crédible.

 

Le matin du 9 Novembre François Mitterrand qui m'estime beaucoup me passe un coup de fil pour m'annoncer qu'après avoir passé la nuit avec Elisabeth Tessier en lâchant quelques confidences sur l'oreiller lui aurait dit que le mur de Berlin allait tomber ce soir. Je passe voir mon pote Alain Juppé et lui raconte l'abracadabrante nouvelle. Celui-ci à moitié convaincue finit par céder quand je lui dis que je connais une petite Fräulein peu farouche à Berlin et que quoiqu'il arrive nous ne perdrons pas notre temps... Nous filons à la gare de l'Est en faisant un détour dans un Monsieur Bricolage pour acheter deux marteaux un investissement de moins de 100 Fr. qui peut s'avérer utile. Quelques heures plus tard en faisant un tour dans Berlin marteau en main nous croisons François Fillon qui sort de chez la belle Allemande qui apparemment connais du monde... n'est-ce pas Angela... désabusé par cette histoire nous fonçons en direction du mur et commençons à donner quelques coups de marteaux sur le mur. Sur la photo qu'a prise François avec son Instamatic kodak on peut me voir à l'œuvre. Petit à petit une foule se masse autour de nous. Surpris par notre attitude certains nous prennent pour des fous, mais cela ne dure pas ils finissent par s'y mettre à leurs tours. C'est en toute simplicité et avec beaucoup de modestie que je peux affirmer que je suis un peu responsable de la chute du mur. Encore une connerie que j'ai faite bien avant le Fouquet et le yacht à Vincent mais ce sont des erreurs de jeunesse que les Français sauront me pardonner.


  Je vous laisse l'adresse de communiqué de Nicolas sur Facebook mais sans mettre de lien (vous avez juste à faire un copier/coller dans la barre d'adresse de votre navigateur)

http://www.facebook.com/photo.php?pid=3359903&id=7766361077

 

  Pour accéder à la page du blog d'Alain Aufray c'est droite.blogs.liberation.fr alain_auffray

 

Quelques liens sur l'affaire:

et pour finir un détounement vidéo du film "La chute" Nicolas pas là le 9, Hitler est en fureur ! sur Youtube

 

 

Le petit Nicolas visite l'usine FAURECIA.

  Info ou intox, il y aurait eu un casting avec des salariés de petites tailles recrutés dans le rôle de figurant pour meubler le discoure de Nicolas Sarkozy lors de sa visite a l'usine FAURECIA en Normandie. Les préoccupations du pouvoir sont vraiment affolantesen 2006 pas encore Président il se grandissait déjà (Source www.fabiengrenier.com).

Pour en savoir plus AFP/Google

 
La vidéo ci-dessous va dans le sens d'un certain malaise de notre Président quant à sa taille. 
 
Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

 

Il faut dire que chez les Sarkozy l'image est quelque chose d'important rien ne les freines voir l'article sur les 4 bras de Carla d'AgoraVox

LA TYRANNIE DU VOULOIR OU SARKOZY-SCHOPENHAUER

Michel Onfrey Sarkozy

  A l'occasion d'un cours du philosophe Michel Onfray à l'Université Populaire de Caen sur la "tyrannie du vouloir", LaTéléLibre a voulu savoir si les écrits de Schopenhauer pouvaient nous éclairer sur le caractère et l'exercice du pouvoir du président de la République, Nicolas Sarkozy.


Le site de Michel Onfrey
La page Wikipédia sur Michel Onfrey

LaTéléLibre

 

Sarkozy sur Fakebook

 Une petite parodie de notre très vénéré Président sur Facebook.  Les auteurs sont Mouvement des Jeunes Socialistes (www.mjsfrance.org)

  Il y sûrement un message militant caché mais la vidéo est sympathique et marrante...

Les Voeux de Nicolas Sarkozy